Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 09:31
Nuit de la chouette à St Denis du Payré

Renseignements sur l'affiche ci-dessus

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 08:59
Comptage des pêcheurs à pied....Initiatives Océanes

Sollicitée par l'Association IODDE( Ile d'Oléron Développement Durable Environnement à Marennes), qui, depuis 2004, pratique des comptages dans les Pertuis charentais et l'estuaire de la Gironde, l'APELT effectue, 6 fois par an, des comptages sur cinq sites du littoral de La Tranche( voir notre article sur le dernier numéro de Tranche Nature).

Le premier comptage de l'année était fixé vendredi dernier, 20 mars, à l'occasion de la première marée du siècle, coefficient 115! dans la brume ambiante, l'éclipse est passée inaperçue...615 pêcheurs à pied étaient tout de même au rendez-vous, de la Porte des Iles à la Terrière. mais les étrilles, crevettes, couteaux et autres palourdes n'y étaient pas.

Chaque premier week-end de printemps, sont organisées " les Initiatives océanes", placées sous l'égide la la "Surfrider Foundation". A cette occasion, notre association était présente près du Pavillon de l'Aunis, dimanche dernier, pour une action de sensibilisation au problème de la pollution par les déchets plastiques, entre autres. Les promeneurs étaient peu nombreux et quelque peu frigorifiés...Ils ont été sensibles à "l'exposition" de déchets couramment trouvés sur les plages et attentifs aux explications données sur leur origine:

Pourquoi trouve-t-on des "bourres" de cartouches sur les plages où personne ne chasse?

Pourquoi tant de coton-tiges, prisonniers de la laisse de mer?

Pourquoi ne doit-on jamais jeter un mégot par terre?

Parallèlement, 26 volontaires ont collecté des déchets sur les plages de Ste Anne, Centrale, République, Marine, Corps de Garde et la Terrière. Nous les aurions souhaités plus nombreux, mais une quinzaine de sacs ont néanmoins été collectés.Les déchets ( petits morceaux de plastique de toutes sortes) se trouvent principalement dans la laisse de mer ou sur les dunes.

Prochain rendez-vous: dimanche 29 mars, plage des Bouchots à la Grière. 14h30.

Nous vous proposons une balade conviviale à l'aller, la collecte au retour et le pot de l'amitié avant de se séparer.

Rejoignez-nous;

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 09:34

Un billet de notre Président sur l'exploitation du massif de la forêt domaniale de Longeville à La Tranche sur Mer.

J' aime la Tranche au point de m’y être retiré pour la retraite ;

J’aime ses plages, particulièrement celle de la Terrière pour son aspect sauvage ;

J’aime son marais pour la richesse de sa faune ;

J’aime sa forêt de pins et de chênes verts ; j’en connais le moindre sentier ;

MAIS je n’aime pas ce qui s’y passe actuellement : les exploitations pratiquées, le manque de suivi de sa régénération. 35 ans d’activité en exploitation forestière sur le massif aquitain me donnent quelque légitimité sur ce sujet.

La cause défendue par le Collectif « Touche pas à ma forêt », pacifique et apolitique est juste. Il doit absolument regrouper un maximum de membres afin de constituer la force nécessaire pour obtenir enfin une table ronde avec les instances décisionnaires de l’ONF et les représentants de la Commune.

C’est sa raison d’être

Si vous partagez le même sentiment, je vous invite à rejoindre le collectif "Touche pas à ma forêt" en cliquant sur le lien suivant -> http://touche-pas-a-ma-foret.blog4ever.com/

Jean-Michel BRETONNET

Président de l'APELT

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 16:12
Initiatives Océanes- dimanche 22 mars-

Depuis quelques mois, des volontaires amoureux de la nature ont pris l'habitude de se retrouver chaque dimanche après-midi sur les plages de La Tranche/Mer pour joindre l'utile à l'agréable: le plaisir d'une balade sur la plage et la collecte des déchets qu'ils ne manquent pas de trouver sur le chemin du retour. Ces " Initiatives Océanes" placées sous l' égide de Surfrider Foundation, font des émules en Europe et dans le monde entier, avec un temps fort sur le premier week-end de printemps.

Comme chaque année, l'APELT s'associe à cette action de sensibilisation: collecter pour prendre conscience de la quantité de déchets présents dans la nature et pour impulser une dynamique de changement comportemental afin de réduire la pollution à la source.

Le 22 mars, nous vous attendons nombreux, à partir de 14h30

° Plage Sainte Anne (accès n° 44)

° Pavillon de l'Aunis- Pôle d'information et de sensibilisation-

° Plage de la Marine (accès n°10)

° Plage de la Terrière (Accès n°2)

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 14:43

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 15:19

La polémique enfle après la récente coupe de pins, effectuée rue de la Vigie.

Il est urgent que l'O.N.F. prenne en compte les demandes déjà formulées de paysagement et d'étalement des exploitations.

 

Voir ci-dessus la vidéo réalisée par Patrice Anciaux

 

Confer notre précédent article du 3 décembre 2014

 

 

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 08:07

Comme d'habitude, une collecte de déchets de plage aura lieu chaque dimanche du mois de mars, à partir de 14h30:

- dimanche 8 mars: Les Bouchots: accès 51

- dimanche 15 mars: La Terrière: accès 2

- dimanche 22 mars: Journée internationale de collecte de déchets de plage, initiée par SURFRIDER FOUNDATION; 3 sites concernés: Sainte Anne: accès 44; la Marine: accès10; La Terrière: accès 2

-dimanche 29 mars: les Bouchots: accès 51.  

 

Par ailleurs, un comptage des pêcheurs à pied est organisé le 20 mars par IODDE sur 5 sites: La Terrière, le Grouin du Cou, le Centre, Sainte Anne, La Porte des Iles;

Joindre le président pour participer au 06 08 67 24 33

 

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 08:16

Chers adhérents,

Les actions que nous devons mener ont plus de poids si elles sont soutenues par le plus grand nombre.

SI vous n'avez pas encore renouvelé votre adhésion à l'A.P.E.L.T, merci de "vous précipiter sur vos stylos"

le Président: Jean-Michel Bretonnet.

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 12:37
"La marée du siècle"...samedi 21 mars 2015
article paru dans les actualités du site du SHOM. http://www.shom.fr

article paru dans les actualités du site du SHOM. http://www.shom.fr

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 15:37
Vol des mouettes au dessus de la houle

~~Certains jours de fin d’automne ou d’hiver, lorsque l’air est calme et frais et que la houle est d’amplitude moyenne, on peut voir les mouettes suivre la crête des vagues, sans un coup d’aile et sur plusieurs centaines de mètres. Pourquoi ?

~~La houle est une onde. Lorsqu’elle progresse, le front avant des vagues chasse l’air vers le haut, créant ainsi un courant ascendant. Les mouettes en profitent, comme les cigognes ou les planeurs qui utilisent les colonnes montantes pour gagner de l’altitude, sauf qu’ici, le mouvement ascendant de l’air est localisé au voisinage du front avant des vagues. Lorsque les vagues se rapprochent trop du bord, d’un coup d’aile elles changent de vague et planent ainsi sans effort. Dans la figure suivante, la surface de l’eau est représentée par la courbe verte sur une longueur d’onde et demie.

Vol des mouettes au dessus de la houle

~~Les flèches noires représentent la vitesse de l’air au voisinage de la surface. On constate que l’air ascendant est le plus porteur devant la crête de la vague, là où les mouettes se positionnent. Derrière la vague, l’air qui avait été repoussé redescend. Cette figure, ainsi que la suivante, a été calculée pour une houle de période 9 s (la période est l’intervalle de temps qui sépare le passage de deux vagues successives à un endroit donné) et de 1 m d’amplitude totale (hauteur entre le creux et la crête). Le fond est supposé horizontal et à 4 m de profondeur. Ce choix de paramètres n’a pas de conséquence sur l’explication du phénomène. L’absence de vent est importante, car dans le cas contraire, les flux d’air représentés seraient faux et l’explication ci-dessus ne serait plus valable. D’autre part l’air frais ou froid est plus dense donc plus porteur. Il est intéressant de regarder le mouvement des particules d’eau en fonction de la profondeur. Ceci est représenté sur le second diagramme. On constate qu’un élément de volume d’eau décrit une trajectoire fermée (une ellipse) de plus en plus aplatie avec la profondeur. Si la profondeur est très grande, les particules d’eau situées près de la surface décrivent presque des cercles. Puisque la trajectoire des particules d’eau est fermée il n’y a pas transport global de matière. Heureusement, sinon il y aurait accumulation d’eau sur la plage. Seule l’onde, qui n’est qu’une déformation, se propage. Dans cette figure, ce qui est important est le mouvement de va-et-vient de l’eau au fond (flèches bleues), comme on peut le constater dans certaines images sous marines où l’on voit les algues suivre ce mouvement.

Vol des mouettes au dessus de la houle

~~La vitesse de l’eau près du fond est proportionnelle à l’amplitude de la houle, mais dépend aussi de la profondeur et de la période de la houle. La période est en général de l’ordre de 9 à 12 secondes, comme chacun peut le mesurer. Dans l’exemple de la figure, la vitesse de l’eau près du fond a une valeur moyenne de 0.45 m/s et un maximum de 0.70 m/s environ. Les houles d’hiver qui, en principe, ont les amplitudes les plus importantes, peuvent agiter les sédiments du fond selon leur granulométrie. Les sédiments mis en suspension dans l’eau pourront être transportés par les courants de marée et être déposés ailleurs dans les endroits moins agités. Ceci fera l’objet d’une autre note dans le bulletin de l’APELT. Notons cependant que les vagues désordonnées créées par un vent assez fort, ne participent pas, ou très peu, sauf dans la zone de déferlement, au soulèvement des sédiments.

Jean-Pierre PANSART

Partager cet article

Published by A P E L T
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'A P E
  • Le blog de l'A P E
  • : Moyen duc
  • Contact

Recherche

Liens